Les relations “vallée-montagne”, “urbain-rural”

Les études portées au cœur du sillon Alpin au sens de l’axe Grenoble-Chambéry-Annecy visent à explorer la complexité des relations qui se tissent entre les centres urbains valléens densément peuplés et les territoires de montagne environnants . Comment les dynamiques naturelles et les transformations socio-économiques reconfigurent-elles ces relations et quelles conséquences faut-il en tirer pour l’aménagement des territoires ?

Plus précisément, les axes de recherche abordés dans le Sillon Alpin sont :

(1) L’étude des biodiversités et de leurs dynamiques le long de gradients d’altitude allant des espaces valléens urbanisés aux territoires de montagne, avec une attention particulière pour les massifs montagneux situés à proximité des métropoles de Grenoble (Vercors, Chartreuse et Belledonne) et de Chambéry (Chartreuse et Bauges), et d’Annecy (Bauges);

(2) L’étude des relations entre les biodiversités et les services écosystémiques, la qualité des milieux et le bien-être des populations.

  • Observatoire écoclimatique des hauts plateaux du Vercors

    La mise en place d’un observatoire éco-climatique à l’échelle du Vercors permet d’établir l’amplitude régionale des principales variations saisonnières et interannuelles, en estimant leurs interactions potentielles sur cet environnement de moyenne montagne sensible aux changements climatiques. Un réseau de stations météorologiques a été installé depuis 2005 sur les Hauts-Plateaux et en périphérie. Différentes expérimentations géophysiques … Continued

    En savoir plus