Observatoire des transformations en haute montagne

 

Le programme Refuges sentinelles vise à développer un dispositif d’observation du changement climatique et culturel en haute montagne basé sur le refuge comme lieu de mesure, d’observation, de travail et d’échanges entre sciences de la nature et de la société, en prenant en compte à la fois les processus géophysiques, climatiques et biologiques et les pratiques touristiques et sportives. Il se donne aussi comme objectif de construire une démarche d’intelligence collective entre chercheurs et praticiens, grâce à l’implication des parties prenantes dans un partenariat associant l’ensemble des opérateurs et acteurs concernés par la haute montagne : fédérations sportives, gardiens, guides, accompagnateurs, agents du Parc national, offices de tourisme et agences touristiques départementales, collectivités locales, secours en montagne, associations d’éducation à l’environnement.

 

Journée de bilan de fin de saison entre partenaires (gardiens, accompagnateurs de montagnes, chercheurs, …) au Lautaret. Oct. 2018.

 

Types de suivis. Approche quantitative et qualitative de la fréquentation des refuges et itinéraires de montagne (randonnée, alpinisme, ski alpinisme) ; monitoring des cultures professionnelles (gardiens, guides, accompagnateurs) ; accidentologie ; prospective des refuges et pratiques touristiques ; observation participative des écroulement rocheux et phénomènes cryo-karstiques ; écologie d’altitude ; relevés climato-météorologiques…

 

Pour plus d’informations consulter le site internet et la plaquette de présentation de Refuges Sentinelles.