Dans le cadre du projet Sentinelles des Alpes, la ZAA a proposé de réaliser un atlas à l’échelle de son territoire d’actions, celui des Alpes françaises, autour des socio-écosystèmes de montagne.

En effet, les activités de la ZAA s’articulent autour d’observatoires homme-milieux-climat dans un contexte de changements globaux dont le changement climatique. Ce faisant, la ZAA produit de la donnée dans le domaine des sciences naturelles et sociales (ex. données sur la biodiversité terrestre de montagne, sur les services écosystémiques, etc.) qu’elle souhaite rendre visible auprès de ses partenaires (chercheurs, gestionnaires, financeurs, décideurs) ou le grand public, et croiser avec d’autres données complémentaires afin de mieux contextualiser les objets de ses recherches.

Néanmoins, la multiplicité des ressources et des acteurs à l’échelle nationale et régionale invite à entreprendre au préalable un travail exploratoire sur les indicateurs pertinents pour les acteurs de la ZAA et ses partenaires, et non redondants avec les atlas et bases de données existantes. De plus, la production d’indicateurs doit être en adéquation avec la réglementation et les politiques environnementales.

Enfin, la ZAA fait partie de réseaux national et européen qui impliquent la mise aux normes des données et la production de métadonnées.

 

Pour ce faire, la ZAA s’engage dans un projet pédagogique avec les étudiants du master GEOIDES (promo 2018-2019) de l’UGA à Grenoble. Ce projet pédagogique constitue une étape préliminaire à la réalisation d’un atlas web-interactif à l’horizon de 2019-2020.

Le travail qui est attendu est le suivant :

  • Une enquête auprès d’un groupe d’acteurs sur le territoire alpin afin d’identifier les données disponibles, à mettre en forme ou à capter via des flux de données ;
  • Une mise en forme des données et l’établissement de fiches de métadonnées ;
  • Une recherche exploratoire d’indicateurs à produire sur la base de thématiques clefs et non abordées par ailleurs sur le territoire  ;
  • La production d’un atlas cartographique sur la base d’un ensemble indicateurs sélectionnés ;
  • La rédaction d’un cahier des charges pour la mise en place d’un atlas interactif avec une stratégie de déploiement afin d’en assurer la pérennité et l’attractivité ;
  • Un web-documentaire en perspective du lancement de cet Atlas et de sa présentation à l’occasion des journées zaa-sda 2019 (automne).

 

La réunion de cadrage a eu lieu le mercredi 28 mars 2018 en présence de Philippe Choler (ZAA), Sylvain Bigot (IGE et resp. master GEOIDES), Marc-Jérome Hassid (CIPRA France) et Virginie Girard (ZAA-SDA). Vous trouverez au lien suivant le ppt support à la réunion: pdf réunion de cadrage.