Projet PASTORALP : Vulnérabilité des alpages et stratégie d’adaptation aux effets du changement climatique dans les Alpes.

Mots-clefs : diagnostic pastoral, télédétection

Sites concernés : PNE (Alpages Sentinelles) et Parc National du Gran Paridiso (Italie)

 

Le projet vise à réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience des alpages alpins sur la base de l’évaluation et de tests des mesures d’adaptation, de la montée en compétence et du développement de stratégie de gestion pour l’adaptation au changement climatique.

L’atteinte de cet objectif se basera sur une solide connaissance scientifique des effets des futurs changements climatiques sur les communautés pastorales localisées dans deux parcs nationaux (Parcs National des Ecrins et Parc National du Gran Paridiso) dans l’ouest des Alpes (Italie et France).

L’un des principaux objectifs est également de fournir une plateforme d’outils pour faciliter la mise en œuvre de stratégie d’adaptation au changement climatique dans les deux Parcs et les exploiter facilement dans d’autres alpages à travers les Alpes.

 

 

Résultats attendus

  • Produire des indicateurs de la vulnérabilité des alpages alpins sur la base de la télédétection, et des approches de modélisation ;
  • Evaluer l’impact du changement climatique et des changement socio-économiques sur les alpages ;
  • 1 plan stratégique d’adaptation pour la gestion des alpages ;
  • 1 document (guidelines et recommandations) pour appuyer la prise de décision des gestions des alpages face au changement climatique ;
  • 2 zones de démonstration permanentes pour les options de gestion des alpages ;
  • Transfert de compétences.

 

Porteur du projet : Philippe CHOLER (Philippe.choler@univ-grenoble-alpes.fr)

Laboratoires impliqués : LECA, IRSTEA, INRA, ARPA, IAR