Projet ECODRONE : L’apport de l’imagerie à très haute résolution dans la production de données écologiques

Mots-clefs : LiDAR, imagerie hyperspectrale et multispectrale, végétation

Site concerné : Master site Lautaret (ORCHAMP)

 

L’objectif est de tester les apports des instruments embarqués sous drone (LiDAR, multi-spectraux et hyperspectraux) pour la production de données écologiques. Le spectre d’ondes balayées sera très large (de 400 nm à 1060 nm) avec une résolution spectrale de 2 nm et une résolution spatiale centimétrique, permettant de définir de nombreux paramètres écologiques pouvant être déduit ou calculé à partir de propriétés optiques de la végétation (ex. teneur en azote, taux de chlorophylles).

Nous utiliserons les outils d’imagerie hyperspectraux basés sur la technologie μSPOC développés au sein de l’IPAG (Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble) pour laquelle le brevet de ImSPOC (Imaging Spectrometer on Chip) a été déposé en 2016.

Les campagnes de tests seront en lien avec les deux projets portés par le LECA pour mieux comprendre la réponse des écosystèmes aux changements climatiques pour lesquels l’apport de l’imagerie très haute résolution sera fondamentale (MONTANE IdexGrenoblois et OSUG ; Alpages Volants).

 

Porteur du projet : Laurent BORGNIET (laurent.borgniet@irstea.fr)

Laboratoires impliqués : IRSTEA, LECA, IPAG